L'origine

KiteHook pour naviguer en toute liberté

KiteHook, c'est avant tout l'histoire d'une bande de passionnés de kitesurf. Passionnés au point de refuser de manquer une session sous prétexte d'être seuls pour décoller ou atterrir son aile. Nous avons tous connu ces moments de solitude.
Soleil, 20 nœuds et… spot désert ou parfois pour une session finistérienne : pluie, 35 nœuds et... spot désert. Les conditions idéales donc, mais les copains sont au boulot ou ont loupé leur réveil ou sont simplement déjà à l'eau.
 
A l'époque, chacun de nous avait sa petite technique improvisée. Souvent aussi, nous décollions "à l'arrache". En général, cela fonctionnait. Puis après quelques déboires dont un qui s'est terminé aux urgences, la raison aidant, une idée s'est imposée : trouver "LA méthode safe" pour le décollage et l'atterrissage solo.
 
De là, a commencé une longue période de test des différentes pratiques disponibles dans le monde du kite : du piquet à chien aux sacs Ikea en passant par le TT enterré. Les tests se sont parfois conclus par des petites ou grandes frayeurs, des petits ou grands pansements pour riders égratignés ou des petits ou grands patches pour ailes abîmées. Les différentes expériences ont rapidement démontré que la plupart des méthodes restaient trop approximatives. Si elles fonctionnent à peu près toutes par vent faible, elles deviennent vite dangereuses par vent fort. Le concept de la base enterrée s'est alors  imposé assez naturellement.
 
Le KiteHook a ainsi été développé en 2 temps. Tout d'abord, le test systématique des différentes méthodes puis le design du produit en lui-même.